Les #1000PremiersJours qui suivent la conception

1000PremiersJours

Emilie est ingénieur nutritionniste. Elle exerce auprès de grands groupes, mais aussi auprès des particuliers en cabinet, à Paris.

Télécharger l'application pour participer gratuitement à son prochain Défi sur l'app !

Emilie définit aujourd'hui plus en détail ce que nous entendons par "1000 premiers jours". Pleins de nouveaux concepts à découvrir, parfois difficilement abordables mais très intéressants ! Cet article vous servira de base pour bien comprendre les prochains articles de la série #1000PremiersJours

Les 1000 premiers jours de la vie constituent le temps écoulé depuis la conception d’un enfant jusqu’à ses 2 ans. Ils ont été identifiés par la recherche médicale comme étant une période d’opportunité et de vulnérabilité. Cela signifie que la santé du futur adulte peut être impactée selon les conditions dans lesquelles il commence sa vie.

Comment cela est-il possible ?

Une programmation précoce

Dès les années 1980, les chercheurs ont montré qu’il existe un lien direct entre l’origine précoce de certaines maladies à l’âge adulte et la nutrition de la mère. Celle-ci met en jeu le développement de ses futurs descendants : de la survenue de maladies chroniques telles que l’obésité ou le diabète, jusqu’à la stature corporelle, en passant par le développement mental et social.

Le rôle de l’épigénétique

La génétique correspond à l’étude des gènes, tandis que l’épigénétique définit la manière dont les gènes vont être utilisés par une cellule, c’est-à-dire les changements dans l’activité des gènes qui pourront être transmis à la descendance. En quelque sorte, la génétique se compare au contenu d’un livre — l’ADN — et l’épigénétique à la façon dont il est lu, pouvant différer d’un lecteur à l’autre.


 

Retrouvez la suite de cet article sur l'application mobile Le Poids Chiche

Partager avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *